Projet

Projet européen PLAN4RES

projet-europeen-plan4res

Projet européen PLAN4RES : contribuer à l'augmentation de la part des ENR sur le réseau sans compromettre sa fiabilité

 

Le projet Plan4Res a été soumis par la R&D dans le cadre de l’appel H2020 « outils et technologies pour la coordination et l’intégration du système énergétique européen". Il a été approuvé par la Commission Européenne.

Plan4RES est un projet collaboratif de recherche qui vise à développer :

  • une chaîne d’outils de planification et de simulation du fonctionnement opérationnel du système énergétique européen ;
  • une plateforme informatique permettant de mener des études en enchaînant une série de codes de calcul ;
  • une base de données décrivant le système à l’horizon 2050

Il prendra en compte la représentation de l’ensemble des « flexibilités » du système (centralisées, comme les centrales thermiques, nucléaires, hydrauliques mais également distribuées, comme le stockage, le pilotage de charge, le power-to-gas, le power-to-heat) ainsi que sur la modélisation des incertitudes, liées à la météo en particulier en prenant en compte le changement climatique.

Ciblant tous les acteurs du système électrique : producteurs, fournisseurs, gestionnaires de réseau, équipementiers, autorités nationales, cette plate-forme de modélisation innovante offrira une capacité de simulation complète, modulaire et évolutive.

Tous les partenaires de ce projet, coordonné par EDF, étaient présents pour la réunion de lancement : Siemens AG Munchen (équipementier), Imperial College Londres (expertise «  réseaux électriques »), l’Université d’Aix la Chapelle (expertise « power system » et « réseaux de chaleur »), CRAY Suisse (constructeur de supercalculateurs, spécialistes de calculs massivement parallèles), ZIB Berlin (expertise « optimisation mathématique » et « modélisation des réseaux de gaz »), ICOOR Italie (expertise optimisation mathématique, informatique et data science).

Plan4RES permettra à EDF de disposer du premier modèle d’études long terme intégrant les différentes couches du système : productions, flexibilités et réseaux de transport et de distribution. Cette vision de l’ensemble du système devient essentielle dans un contexte de développement de production et autres flexibilités décentralisées. Ces résultats pourront ensuite être industrialisés et servir pour les études internes, voire être commercialisés.